LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

KEEP ON KEEPIN'ON, Something'bout believing

DOCUMENTAIRE                                  NETFLIX

ALAN HICKS

 

179258.jpg

 

 

 

 

60 ans de carrière !  Adulé par tous les grands du jazz comme un dieu de la trompette,"Peut-être le plus grand", Clark Terry, 90 ans, est alité, le diabète gangrène ses jambes, mais son scat est toujours juste et l'oeil pétille en entendant Justin laisser courir ses doigts le long du clavier. Justin Kauflin est alors âgé de 23 ans, il est aveugle depuis ses 11 ans et, depuis, le piano est toute sa vie. Clark est son mentor mais d'abord son ami. Leur amitié bouleverse dès l'ouverture du film. Elle irrigue l'ensemble de ce formidable documentaire de la première à la dernière séquence. Récit d'une vie consacrée au Jazz et à la manière de le transmettre, autant que la passionnante éclosion d'un jeune prodige.

 

keep-on-keepin-on.jpg

- La différence entre les amateurs et les maitres, c'est le désir.  Le désir d'atteindre l'excellence.

Et Justin y travaille. Sans relâche. Alan Hicks va accompagner durant près de quatre ans ces deux amoureux du Jazz. L'apprentissage du jeune surdoué permet au maître de garder la flamme. Jusqu'aux pires moments de la maladie. Toujours main dans la main, ils échangent et s'encouragent mutuellement. Sans cesse. Clark doit "se sortir de là" et Justin "trouver son propre son". Il vivront ensemble leurs peurs, leurs échecs et leurs victoires. Avec au bout, la musique.  L'amour. L'amour de la musique.

Justin est à bonne école. Comme lui glisse Quincy Jones à la fin d'un repas "Clark, c'est la crème de la crème... C'est formidable, à ton âge de pouvoir côtoyer un homme pareil" Après avoir démarré sa carrière dans les orchestres de Count Basie et Charlie Barnet dans les années quarante, Clark Terry alignera huit ans durant des solos de légende dans la glorieuse formation de Duke Ellington. Le plus grand trompettiste des années 50 devient à son tour une référence pour les géants à venir. Miles Davis dira de lui qu'il fut sa première source d'inspiration.

 

ClarkTerry750px.jpg

 

 

Aux cotés de Clark et Justin, la mère du jeune homme et l'épouse du vieux Jazzman veillent également sur leurs amours. C'est tout cela Keep on Keepin'on. L'amour comme seule loi. Filmé avec passion, baigné de morceaux hautement consolateurs, vous ressortirez de là le coeur tendre et remplit de musique.

C'est la marque des grands documentaires. Faire d'une histoire vraie un conte pour grandir et garder le sourire. To Keep on Keepin'on!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Justin-Kauflin-and-Clark-Terry-in-KEEP-ON-KEEPIN’-ON..jpg

 

 

 

 

 

KEEP ON KEEPIN'ON

2014

1H25

 

Diffusion Netflix-HD :  Ce titre existe en dvd mais la diffusion HD proposée par Netflix est absolument irréprochable, compte tenu de la variété des sources images. Archives, documents vidéos etc. Les séquences tournées pour le film affichent des noirs profonds et un bel étalonnage des couleurs.

Director:

 
 
 
 

Envie de partager vos impressions sur ce documentaire ?

Envoyez un texte ou quelques mots.  Ils viendront compléter la chronique !



09/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi