LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

BACKTRACK, direct to video mais pas que

PARANORMAL                              BLU-RAY

MICHAEL PETRONI

affich_47552_1.jpg

 

 

 

 

 

Clin d'oeil, sur une sortie direct en DVD / Blu-ray  d'une sympathique tentative de ressusciter le cinéma de genre façon Carpenter, loin des assomants found-footage en vogue ces temps-ci. Félicitations, déjà, pour cette louable intention.

Backtrack n'est pas un chef-d'oeuvre, le dernier tiers du film ne m'a pas vraiment convaincu, mais on sent dès le chouette générique d'ouverture, affichant comme en silhouettes découpés les indices de l'intrigue, que son réalisateur et scénariste Michael Petroni, a bien l'intention de faire du cinéma. La photographie et le cadre sont soignés, et le montage garde le rythme. Pas de caméra secoués ou d'images tremblées. Visuellement, le confort est assuré et servi par un Blu-ray au piqué atomique. Non, ce qui pèche c'est le fond. Sans doute à cause d'un modèle trop clairement affiché : Le cultissime Sixième Sens de Shyamalan. Pas facile de marcher dans l'ombre d'un grand film ! Backtrack subit un peu le même sort que tous les Seven de seconde catégorie déversés à la louche après le chef-d'oeuvre de Fincher : Être condamné à sortir dans l'anonymat le plus complet. Mais ici, il y a du travail, alors une chronique s'impose.

 

madman_blog_feature_backtrack.jpg

Le héros est donc un psy endeuillé qui 'voit des gens qui sont morts". Un rôle joliment défendu par un Adrien Brody dont le grand regard triste est ici totalement raccord. L'ambiance et le ton sont bien là mais très vite, les fragilités d'écriture et de cohérence s'accumulent dans la manière dont les différents personnages interviennent et disparaissent. Je pense notamment au personnage de Sam Neill, acteur que j'ai toujours plaisir à retrouver. Les faces à faces entre lui et Brody soulignent bien le talent des acteurs; et la direction est à ce titre plus que convaincante, mais le tandem s'évapore très vite. De même, le personnage de l'épouse est totalement survolé. Très chouette personnage, en revanche, que celui de la femme flic dans lequel se glisse avec grâce, charme et humanité Robin McLeavy (Hell on Wheels, Abraham Lincoln Chasseur de vampires)

Le scénario, basé sur la combinaison explosive du deuil et de la culpabilité affiche de belles ambitions, mais tout cela se transforme trop rapidement en thriller surnaturel aux effets et aux rebondissements prévisibles. D'ailleurs, le sens de l'atmosphère est traité d'une manière si délicate que l'on regrette presque le surgissement d'effets horrifiques totalement éculés (même si j'ai eu un chouille les jetons et sursauté une ou deux fois)

La résolution de l'intrigue et sa conclusion gâchent pour moi le travail et les nobles intentions de départ. Et pourtant j'ai regardé ce film jusqu'au bout sans jamais avoir l'impression de manger un plat surgelé ou d'avaler une soupe tiède.  Je n'ai absolument pas souffert. J'ai même passé un moment agréable. Je pense qu'après une honorable carrière de scénariste dans le monde merveilleux de la série B (Le Rite, la voleuse de livres, La Reine des Damnés) Michael Petroni mérite de s'atteler à un nouveau projet en tant que réal.  Mise en scène, direction d'acteurs, Backtrack loupe le dernier virage mais son coeur bat et l'ensemble affiche de belles qualités.  N'oubliez pas, ceci n'est que mon humble avis. Ce nouveau film du trop rare et intense Adrien Brody pourrait bien trouver, en l'état, d'ardents défenseurs !

 

 

 

 

 

backtrack-1024x576.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

71gVZwXUC4L._SL1435_.jpg

 

 

 

 

BACKTRACK ( LES REVENANTS)

2015

1H25

LE BLU-RAY :    Piqué atomique et précision de tous les instants. Une HD rarement prise en défaut !  Sortie le 20 avril.

Director:

Writer:

 

 

 

 

 

backtrack.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Envie de partager vos impressions sur ce  film?

Envoyez moi un texte ou quelques mots.  Ils viendront compléter la chronique !

 



27/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi