LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

THE THING , métamorphe mais frais

FANTASTIQUE / HORREUR                 BLU-RAY

JOHN CARPENTER

 

 

The_Thing_1982HQ.jpg

 

 

 

 

 

 

Horreur servie glacée.

Une créature venue de l'espace, échouée dans le grand désert blanc de l'antarctique vient taquiner une équipe de chercheurs après avoir dévastée une station Norvégienne... Problème,  la bestiole est métamorphe. Susceptible de prendre n'importe quelle apparence. La parano s'installe... Tout le monde de flipper sa race, y compris le spectateur, ravis de se retrouver devant un Carpenter de la grande époque, bourré de charme et finement emballé.

 

the-thing-3.jpg

 

Le réalisateur n'a pas 35 ans lorsque en 1982 sort ce cultissime et saignant morceau de cinoche. "Culte" pourrait être le deuxième prénom de John Carpenter. Imaginez un peu, ce jeune prodige qui signe également la musique de ses films a déjà aligné  Assaut, Halloween, The Fog et il retrouve avec The Thing l'acteur classe et badass de son précédent opus New York 1997 : Kurt Russell. Forcément, ça calme. Tout ça respire la saine alchimie.

Ici, exceptionnellement, il confie la musique à un inconnu venu de nulle-part,  dépourvu de talent et dont on entendit plus jamais parler : Ennio Morricone. Carpenter signera ensuite les magnifiques Christine et Starman avant de retourner vers des productions sympas comme tout mais selon moi plus... oubliables. Voici donc le film d'un petit génie alors au sommet de son art.

Mise en scène, photographie, ambiance, acteurs, effets spéciaux, tout est là pour distiller ce doux parfum d'angoisse et cette lourde et délicieuse atmosphère de paranoïa qui flottait déjà sur l'original (La chose d'un autre monde,  Christian Nyby 1951). On ne parle pas ici de chef-d'oeuvre,  Alien était déjà passé par là et Carpenter se plait à rester roi en son domaine,  la série B. The Thing, droit sur ses rails et sans concessions, offre du grand cinéma de genre avec sur le piédestal ses effets spéciaux ! On assiste un peu ici au baroud d'honneur de l'animatronic avant la fade surpématie des effets numériques.  La sois-disante perfection  des incrustations en CGI n'aura jamais le charme ni la présence des incroyables bricolages du maquilleur et truquiste Rob Bottin (The Fog, Hurlements, Legend, Robocop, Fight-Club) Un tour de force que la vaine et pâle préquelle éponyme de 2011 n'a pas réussi à enterrer.

 

Norris+thing.png

 

Le Blu-ray est un cadeau. Bond en définition saisissant, couleurs à la fête, contrastes solides et noirs profonds.  On respire un grand coup et on balance la copie dvd à la poubelle le sourire aux lèvres.

Soyons clair, nous n'avons jamais vu la Chose aussi belle. Une magnifique restauration qui permet à ce totem du Slasher de réaffirmer sa pleine puissance.

 

 

 

 

 

the-thing-john-carpenter-kurt-russell-critique-film-culte-1982.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'original !  (1951)

 

 

 

 

 THE THING FROM ANOTHER WORLD   Christian Nyby  & Howard Hawks

        

 

 

 

 

 

 

 

Making the thing

 

 

 

 

             

 

 

 

 

 

 

 

 thing.jpg

 

 

 

 

 

 

 

23676_front.jpg

 

 

THE THING

1982

1H50

Le Blu-ray :  Bond en définition saisissant, couleurs à la fête, contrastes solides et noirs profonds.  ce Blu-ray est un cadeau. On respire un grand coup et on balance la copie dvd à la poubelle le sourire aux lèvre

 

Director:

Writers:

(screenplay), (story)
 
 
 
609_13_large.jpg


03/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi