LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

BURT MUNRO, une histoire vraie

FEEL GOOD MOVIE                                   BLU-RAY

ROGER DONALDSON

18479526.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 " J'ai plus vécu en cinq minutes sur cette moto que bien des gens dans toute une vie"

Encore un film consolateur.

Comme j'envie ceux qui auront la chance de rencontrer pour la première fois Burt Munro. Difficile de trouver personnage plus attachant que ce passionné de vitesse et de de mécanique campé par l'irrésistible Anthony Hopkins. Une incroyable histoire vraie que celle de ce motard néo-zélandais qui en 1967, sur le célèbre désert de sel de Bonneville (Utah) à l'âge de 68 ans et sur une Indian Scout modèle 1920 de 600 cm3 !, enfonça le record du monde de vitesse sur piste (catégorie moins de 1000cm3). Un record aujourd'hui encore inégalé : 295km/h !!!  Le film corrige même l'exploit en chiffrant le record à 331 km/h (une vitesse de pointe atteinte le même jour mais non validée). Dans le milieu des motards Burt Munro reste une figure respectée et admirée. Une légende qui contribua à entretenir le mythe de l'Indian.

 

BURT+MUNRO+PHOTO4.JPG

 

L'âge n'a pas de prise sur la passion.

C'est ce que raconte cette merveille de feel-good movie signée du vieux briscard Roger Donaldson. Un projet que le réalisateur portait depuis 25 ans. Après avoir signé un documentaire sur ce prodige, l'idée d'en faire un film ne le quitta plus. Et ça se sent. La mise en scène efficace et soignée est toute entière au service d'un scénario en forme de récit picaresque. .  En effet, au grès de son périple vers Bonneville, le vieux Burt enchaîne les rencontres. Des personnages toujours justes et admirablement interprétés, représentant différentes facettes de l'Amérique de la fin des années soixante. En quelques lignes de dialogues, tout est suggéré sur ce qui fait le sel de notre existence sur terre, les épreuves comme le vin de la vie. Le défi du vieux motard et bricoleur de génie est admirable mais le chemin qui y conduit l'est tout autant.

Ce n'est pas du cinéma d'auteur mais un fabuleux conte populaire. Une leçon d'optimisme sans grandes orgues mais d'une profonde tendresse. Donaldson, ici réalisateur et scénariste, éperdu d'admiration pour son personnage, insiste sur sa profonde humanité. Burt, désarmant d'humilité et le rire toujours au bord des lèvres séduit tout le monde et conquiert immédiatement le spectateur. Un rôle qui reste pour Anthony Hopkins " la plus belle expérience de sa carrière".  Une confession qui en dit long sur son attachement à défendre ce rôle magnifique. Le parcours du vieux Burt a touché au coeur cet immense acteur,  interprète bouleversant des plus grands films de James Ivory et capable de livrer une interprétation mythique et indéboulonnable du plus célèbre tueur en série de l'histoire du polar: Hannibal Lecter. Ici, âgé, fatigué mais déterminé et le regard fixé au-delà de l'horizon il porte au sublime la séquence d'arrivée au petit matin face au désert de Bonneville, terme de son périple.

Tendre, généreux, nous prenant par la main jusqu'à l'intense et spectaculaire dernier chapitre, Burt Munro n'a peut-être pas révolutionné l'histoire du cinéma (son succès fut confidentiel)  mais je vous promet que vous allez embarquer sur un film épatant, habité par une soif de vie extraordinaire. Un de ces film qui redonne espoir en l'homme et vous laisse le sourire aux lèvres.

That's entertainment !

 

 

 

 

 Burt-Munro_2356_4ea60a582c058837cb003643_1320302327.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              

 

 

 

L'hommage à Burt ...

 

 

 

 

 2005_the_worlds_fastest_indian_004.jpg

 

 

 

 

 

 

             


 

 

 

 

 

  Roger Donaldson

 Roger.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 BURT MUNRO 1899 - 1978

burt.jpg

 

 

 

 

 

L'avis des membres

 

Kay aime Burt Munro et elle le dit :

 

"...   j ai adoré ce film. En ces temps moroses, il redonne de l énergie, de la soif de vivre. Les images sont belles et Hopkins est absolument formidable. Il n y en a pas assez de films comme ça,  j en redemande! "

 

 

 

 

 

71xDPI6S-hL._SL1022_.jpg

 

 

 

 

BURT MUNRO

2005

2H05

 

LE BLU-RAY :  Une belle patine argentique et un format scope respecté pour ce transfert France Télévision. Un grain parfois envahissant dans les scènes sombres. En revanche la HD triomphe lors des scènes sur le désert de sel de Bonneville. Sans être un top-démo (c'était les débuts du Blu-ray) le voyage reste emballant. Le transfert Blu-ray US zone free est parait-il une tuerie mais transféré au format 16/9ème.

Director:

 
 
 
 
800 worlds fastest indian9.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 

Si vous aimez les films avec des mecs et des nanas qui vont au bout de leurs rêves, vous aimerez peut-être:

 

414V29Y36YL._AC_US160_.jpg51tQSn6GETL._AC_US160_.jpg51xXUXLM9vL._AC_US160_.jpg51Im-ojBbYL._AC_US160_.jpg51ypdG46D7L._AC_US160_-1.jpg





21/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi