LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

AMERICAN SNIPER, regard à distance

DRAME / GUERRE                                BLU-RAY

CLINT EASTWOOD

 

 

 American-Sniper-affich.jpg

 

 

 

 

 

Voici une scène qui résume bien la démarche de Mister Clint :

L'instant où le personnage de Chris Kyle neutralise le "boucher" (abominable tueur à la perceuse). Cela ne dure qu'un instant et en coin de plan. Le véhicule explose bord cadre et retour sur l'évacuation de l'unité. Aucune complaisance sur la mise à mort du tortionnaire qui nous a vrillé les tripes auparavent. Une séquence d'action sèche et sans emphase ni envolée musicale triomphante. Le sniper à fait le job. Point barre.

Raconter la vie du Sniper le plus redoutable de l'histoire? On peut le prendre dans tous les sens, le sujet reste casse-gueule. Clint, lui, ne s'embarrasse d'aucune posture. Ni faiseur, ni auteur.  Il va faire le job. Sobrement. Avec une implacable simplicité. Dans la totale maitrise de son art et le classicisme royal de sa photographie. Un boulot sur l'image signé du fidèle Tom Stern. Eastwood ne se contente pas d'imprimer la"légende"il va nous raconter l'histoire d'un soldat d'élite. Ni plus beau, ni plus intelligent qu'un autre mais d'une efficacité redoutable. Bradley Cooper,  excellent acteur et indiscutable belle gueule et charmeur absolu du nouveau paysage hollywoodien, ne fera d'ailleurs rêver personne dans sa texane composition du patriote, élevé au grain et à l'humour bas de plafond. 15kg de plus et menton en avant. Mais le dévouement absolu du personnage à ses missions sera d'un bout  l'autre du film traité avec respect par le cinéaste. Le regard n'est pas glorifiant, juste à hauteur d'homme.

 

cdn-indiewire-com.jpg

L'hommage est indéniable mais le patriotisme n'éclabousse pas pour autant l'écran. Si le générique de fin célèbre Chris Kyle comme un héros national sur la base d'images d'archives impressionnantes, ce qui a précédé et qui n'appartient qu'au regard d'Eastwood, n'a pas éludé la face sombre de son engagement. Seul concession "hollywoodienne", l'affrontement entre les deux snipers adverses qui s'achève dans une mise en scène clairement "spectaculaire". Mais on ne devient pas "une légende" par hasard. Très vite Eastwood va faire atterrir son personnage. Cet homme que tout le monde surnomme "la légende"quittera l'armée, hanté, dépressif et ne s'en sortira qu'en retournant à la seule chose qu'il maitrise. Le tir. Tout l'amour de sa femme et de sa famille ne suffiront pas à le sortir de sa prostration. C'est auprès de ses "frères d'armes" et en tant qu'instructeur que sa vie retrouvera du sens. C'est aussi cet engagement qui causera sa perte. Un sort évoqué indirectement mais d'une manière absolument admirable et encore sous le signe d'un regard "à distance".

Pour moi la mission est accomplie. Eastwood a évité les deux principaux pièges du sujet. Signer un film ouvertement patriotique qui aurait montré Kris Kyle en nouveau Rambo dans une succession de séquences héroïques ou se laisser aller à un pamphlet rageur qui aurait montré Chris Kyle en bête de guerre, totalement lobotomisée. Les deux axes auraient été à mon avis des contre-sens et n'auraient pas respecté la mémoire du soldat. Le rêve américain, Eastwood n'en a cure. Il suffit de revoir Honkytonk Man, Bird, Mystic River ou Million Dollar Baby pour s'en convaincre. American Sniper est un film de guerre pur et dur.

Douloureux, violent et sans illusions.

 

 

 

 

 

american_sniper_still.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le maître de guerre

 

 

 

 

 

13698952.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 american-sniper2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

125626_front.jpg

 

 

 

AMERICAN SNIPER

2014

2H15

LE BLU-RAY: On commence à être habitué. Tous les transferts HD des derniers Eastwood sont des modèles du support. Définition et précision au taquet. Respect absolu de la photographie d'origine. Noirs solides et traitement des couleurs admirable. Encore un top démo!

Director:

Writers:

, (book), 2 more credits »

 

 

 

 

 

la-et-mn-american-sniper-trailer-bradley-cooper-clint-eastwood-20141002.jpg
 

 

 



17/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi