LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

WYATT EARP, l'incompris

WESTERN                                      BLU-RAY

LAWRENCE KASDAN

B299.jpg

 

 

 

 

 

 

Réglements de comptes à OK Corral.

Il y a une vingtaine d'années, sur le même thème et sortis à quelques mois d’intervalle, Wyatt Earp succéda à Tombstone dans les salles. Si Tombstone (George.P.Cosmatos) offrait à l’époque un spectacle plus direct, fun et énergique, je suis obligé de reconnaitre qu’il a bien mal vieilli. Mise en scène, Jeu, costumes, décors, Scènes d'action à la Rambo, et cabotinage à tous les étages… Le Wyatt Earp de Lawrence Kasdan (Silverado, Grand Canyon), qui m’avait à l’époque un peu désarçonné par son rythme, a prit aujourd'hui sa pleine dimension. Le remonter aujourd'hui de la cave ou la critique l'avait laissé c'est découvrir un grand cru. Un vingt ans d'âge  à déguster sereinement. 

Boudé presque unanimement au moment de sa sortie la version de Kasdan avait tout pour dérouter le spectateur. Contrairement à ce que laissait présager les bandes annonces de l'époque, il ne s'agit pas d'une grande fresque épique au traitement hollywwoodien mais bien d'un portrait au plus prés de cet homme prisonnier de sa propre légende. Kasdan n'exhalte ici aucun héroïsme. Le film avance calmement mais dans les pas d'un homme déterminé. Même l'épisode d'Ok Corral est traité d'une manière sèche et réaliste presque aride.

 

big_artfichier_777966_4109693_201409195720678.jpg

 

 

Lawrence Kasdan s'intéresse moins à ce gunfight légendaire (les films à ce sujet ne manquent pas) qu'à la manière dont le destin de cet homme et ses frères, pris dans l'engrenage de la violence, va basculer et les transformer. Les affrontements forgent la légende mais dévaste les vies. Avec ce film, Kasdan égratignait ainsi le mythe et replaçait l'homme au premier plan. Un parti-pris qui, hélas, a déchainé les critiques, déçu et continuera de décevoir nombre d'amateurs de westerns. Wyatt Earp est condamné à hanter les bacs à promo....

Et pourtant, Co-scénariste aux cotés de Dan Gordon, le réalisateur dessine le profil de ces frères et de leurs compagnes avec justesse et sensibilité. Kevin Costner apporte épaisseur et humanité à ce personnage psycho-rigide solitaire et taiseux dont l'intégrité absolue n'était pas exempt d'égoïsme et d'obsessions. A ses cotés l'alcoolique et tuberculeux Doc Holliday est incarné par un Dennis Quaid méconnaissable et totalement habité par son rôle. 

 

 big_artfichier_777966_4109714_201409190325269.jpg

 

Image douce mais convaincante, le Blu-ray permet d'oublier le piteux transfert DVD qui a longtemps sévit sur nos lecteurs. L'occasion de réhabiliter un grand film. Dialogues brillants, direction d'acteur impériale, Wyatt Earp ne cesse de prendre des étoiles en vieillissant. Plus qu’un western voici un biopic sombre et fiévreux, qui a prit deux décennies plus tard, la patine des classiques du genre.

Même si aujourd'hui tout le monde s'en fout, Wyatt Earp reste pour moi un très grand western.

 

 

 

 

 

WyattEarp15.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Dodge-City-Peace-Commission_Wyatt-Earp.jpg

 

 

 

 

 

Doc and Wyatt

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

600px-WEshotgun-8-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

111260_front.jpg

 

 

 

 

WYATT EARP

1994

3H10

 

 

Le Blu-ray :  Image douce mais convaincante, Le Blu-ray permet d'oublier le piteux transfert DVD qui a longtemps sévit sur nos lecteurs.

 

 

Director:

 

 
 
 
 
 
 
mfw-wyatt-earp-doing-the-walk.jpg


30/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi