LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

WINTER SLEEP, orgueil et déni

DRAME UNIVERSEL                               BLU-RAY

NURI BILGE CEYLAN

 

 

 

le-palme-winter-sleep.png


 

 

 

La triste et pathétique condition d'être humain.  Winter Sleep est un somptueux miroir renvoyant notre image sans la moindre concession. 3h15 de maitrise totale du cadre, de la photographie et de la direction d'acteur pour une démonstration imparable de la vanité de toute existence. Du plus riche, au plus démuni, du plus fragile au plus fort, nous sommes tous habités par le même orgueilleux désir de sauver les apparences même quand plus rien ne fait sens et que les illusions se sont envolées. Winter Sleep est bel et bien une parabole universelle.

3h15 c'est long, mais ces tableaux sont d'une puissance et d'une densité hypnotisantes. Le charisme, la profondeur et les paradoxes qui habitent le personnage principal nourrissent l'oeil, l'esprit et l'âme du spectateur rapidement engagé à avancer au rythme de ce long soupir.  Les autres figures dessinent un éventail édifiant des postures et émotions propres à ceux qui, leur confort assuré, peuvent juger. Fuir ou regarder le monde avec intérêt, lassitude, mépris ou un esprit de mission. Nuri Bilge Ceylan ne condamne ni ne juge aucun de ses personnages. Son regard est presque "tendre" sur ces hommes et ces femmes qui sont passés "à coté" de leurs vies. Rien ici n'est rageur ou directement violent. Ceylan nous souffle ses sombres vérités en chuchotant et dans la douceur feutrée d'intérieurs chaleureux.

 

winter_sleep_web.jpg

 

 

Ou est le mensonge? partout, sans aucun doute.

Portrait de vies en "faillites" ou chacun rejette ses fautes sur l'autre, ou certains cultivent le déni ou soulagent leur consciences dans l'énonciation ou l'application d'improbables théories altruistes.  Juger ou être jugé, une entreprise impossible et qui ne rend grâce à personne. Tous, dans cette solitude définitive, cherchent à payer ou faire payer pour  tout ce qu'ils n'ont pas eu le courage d'accomplir. Dans ce décor et cette atmosphère sépulcrale Winter Sleep s'impose comme un chant profondément humain mais aux résonnances douloureuses. Et ce n'est pas son évident et déchirant final qui viendra nous consoler. Le cinéma d'un authentique philosophe. Un Socrate dont les dialogues accouchent de la pure vérité. La réalité crue des émotions et sentiments, dépouillés de leurs artifices. Rude, brutal mais courageux. Un appel vibrant à l'humilité pour nos cultures à l'égocentrisme aveugle, sourd et dévastateur.

Une oeuvre de maître servie par un Blu-ray magnifique.  Pas un détail n'échappe. Une image d'une précision absolue pour illustrer fidèlement ce regard lavé de tous les artifices de la "pensée d'auteur". Un cinéma qui en ne cherchant pas à séduire se révèle infiniment précieux. Le jury du festival de Cannes 2014 ne s'y est pas trompé. Une palme d'or salutaire et amplement méritée.

 

 

 

 

 

 

Winter_Sleep_movie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cannes - Ceylan

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

winter-sleep.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

114123_front.jpg

 

 

 

WINTER SLEEP

2014

3H15

LE BLU-RAY :  Magnifique!.  Pas un détail n'échappe. Une image d'une précision absolue pour illustrer fidèlement ce regard lavé de tous les artifices de la pensée d'auteur.

Director:

 
 
 
 
 
cine_region_winter_sleep_3.jpg
 
 
 


20/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi