LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

STRANGER THINGS, un plaisir monstre !

SÉRIE                                                      NETFLIX

MATT & ROSS DUFFER

Stranger_Things-1.jpg

 

 

 

 

 

 

Une série fantastique absolument... fantastique !

J'ai pris mon pied et mon fiston a flippé grave. De bien jolis frissons à partager entre potes ou en famille. Les voici tous ressuscitées nos trouilles d'ados ! E.T, Stand by Me, Rencontre du Troisième Type, Poltergeist, Les griffes de la Nuit ou Les Goonies!  servies avec une pincée de Twin Peaks, des explorations bien tendues façon Alien et un sens du récit à la Stephen King (Lequel a adoubé la série!) Rhââ Lovely !!!

Hommages donc aux adolescentes aventures Spielbergiennes des années 80 avec des geeks en VTT, un être mystérieux à protéger, une forêt profonde, un monstre Guillermo-Del-Toresque, tout plein de phénomènes hyper paranormaux, un laboratoire aux secrets bien angoissants dirigé par une organisation implacable. Winona Ryder (sirène des années 80) cherche son fils disparu avec de vraies flammes dans le regard et c'est un flic désabusé à point, hyper attachant et qui fume de vraies clopes qui mène l'enquête (épatant David Harbour). Mon tout se déroule sous la gouverne d'une réal digne du grand écran et une photographie aux petits oignons!

Strange-things-netflix-4.jpg

Ce coup de maître signé des frangins Matt et Ross Duffer qui après Hidden, petit film d’horreur déjà malin comme tout mais passé totalement inaperçu, ont été remarqué par Shyamalan, lequel les a mis à contribution sur son Wayward Pines (semi-flop).

Il fallait simplement qu’on les laisse s’exprimer pleinement pour qu’éclate enfin leur talent, sur fond noir et en rouge fluo. Écrits et réalisés (6 épisodes sur les 8) par les deux frangins, Stranger Things a cassé la baraque cet été. Succès oblige, Netflix devrait raisonnablement placer sur rails une saison 2. Matt et Ross en crèvent d’envie et promettent des aventures encore plus sombres et mystérieuses avec tout plein de nouveaux personnages,  un retour très compliqué dans notre dimension pour le petit Will et le retour du personnage de Barb (la copine disparue dont le final se fout un peu) Perso, Chui ready.

Nostalgie, quand tu nous tiens !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

strangerthings.jpg

 

STRANGER THINGS

2016 -

8 x 50mn env

Creators:

,
 
 
 
une-stranger-things-tt-width-1600-height-1067-fill-0-crop-0-bgcolor-eeeeee-nozoom_default-1-lazyload-0.jpg

 

 



21/08/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi