LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

SKYFALL, le grand Bond

ACTION                                        BLU-RAY

SAM MENDES

SkyfallUSPoster.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Un duel titanesque d'une classe folle qui place désormais la barre à une hauteur proprement stratosphérique.

 

 

skyfall_bond.jpg

 

 

Amoureux de la belle image, le survol de Shangaï en HD, plan aérien tourné en 5K, et l'arrivée au casino de Macao, te feront monter les larmes aux yeux. Esthétiquement renversant, ce nouveau Bond,  après une magistrale ouverture et son premier plan déjà culte, développe ses personnages comme jamais. Aussi intense et virtuose que mélancolique et désenchanté. Casino Royale signait une résurrection sexy et musclée du genre mais ici James Bond revient littéralement d'entre les morts. À ce titre le générique est à lui seul une oeuvre d'art.

Après un Quantum of Solace au goût de cendre, le revoici donc, plus déterminé que jamais mais étrangement faillible. Pas simple de vieillir semble chuchoter ce nouveau Bond. Après l'avoir connu amoureux de la mystérieuse et magnifique Eva Green dans Casino Royal, Mendes et ses scénaristes éclairent d'une manière inédite ses zones d'ombres et fragilités. Le personnage en ressort plus fort et plus humain.  Sa complicité avec le personnage de M atteint même une intensité bouleversante à l'approche de l'opératique final. Vieillir, partir. Mais attention, pour autant Mendes ne bascule pas pour autant dans l'intimisme. Coté scène d'action le contrat est rempli avec une jolie collection de scènes d'anthologie. Après Mendes, qui oserait relever le défi sans trembler? C'est pourquoi "il maestro" travailla au suivant : Spectre (pas encore vu)

 

javier-bardem-in-skyfall-2012-movie-image.jpg

Face à Bond, Javier Bardem, double maléfique de 007, campe un des plus fascinant et délectable bad guy de toute la saga. Il semble se régaler de chaque réplique et a soigné son look avec le même humour macabre qui habillait déjà son mémorable personnage d'Anton Chigurh dans No country for old men. Poilant, effrayant, totalement jouissif. Son premier face à face avec Bond, dialogue de haut-vol, se permet même d'écorner sérieusement la figure la plus virile et macho du cinéma d'espionnage. Un hallucinant coming-out avec point d'interrogation.

Mais tout ceci n'atteindrait pas le Valhalla sans être servi dans l'écrin fabuleux d'une photographie proprement stupéfiante. Chef d'orchestre : l'immense chef-op Roger Deakins, fidèle homme d'image de Mendes depuis Jarhead et directeur photo de la quasi totalité des films des frères Coen depuis Barton Fink. Résultat : le Blu Ray, en plus d'un niveau de détail proprement hallucinant, offre un traitement des couleurs divin ( ... Ces bleus profonds et envoûtants dans la nuit de shangaï et l'aube brumeuse des Highlands...) Et ENFIN!!!!, le mixage son trouve un bel équilibre entre l'action et les scènes dialoguées (pas besoin de garder la zapette à la main pour éviter de ruiner son couple) Bref, un très grand film doublé d'un authentique disque de démo. Pour moi, je tenais là la plus belle image Blu-ray de l'année 2013... Le bonheur était et reste complet.

 

 

 

 

 

 

 

 james-bond-skyfall-movie-2013.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'avis des membres

 

 

 

 

skyfall.jpg

 

 

 

 

 

Fnavarro aime James Bond version Craig, et il le dit :

"... Je vais sans doute faire s'éjecter de leurs siège les aficionados des James Bond played by l'immense Sean Connery, mais je trouve ici que Daniel Craig incarne la "Classe" que tout bon "British Operative" se doit de posséder dans un film... Ça faisait longtemps qu'avant ceux de Craig on avait pas vu un costume si remarquablement taillé. Alors oui c'est sur il y a moult plans à couper le siffler ou bien encore des cascades que seul un homme oubliant les principes élémentaires de physique ne peut réussir, mais il me semble qu'il est important de dire qu'on retrouve ici ce qui fait un James Bond et que tant de critiques aiment oublier. Un beau mec, des beaux costumes, des belles femmes, un méchant, des voitures de sport, sans oublier le fameux Walther PPK. Pour moi "a successfull JB"

 

 

Kay n'est pas très Craig et elle le dit :

"Je viens mettre un peu de controverse dans vos commentaires : moi, je ne suis pas du tout en phase avec vous sur ce coup. J'adore le personnage de James Bond. Je l'aime dans tous ses antagonismes que les femmes aiment chez les "hommes à femmes" et qu'il incarne si bien. Le mâle chasseur, protecteur, macho, mais pas trop. Attentif et inattendu, élégamment décontracté avec un brin d'humour et d'autodérision au bout des lèvres et toujours une longeur d'avance sur les événements. D'aucun(e)s dirons qu'il est misogyne, arrogant et égocentrique, mais il ne laisse pas indifférent. Ni les hommes, ni les femmes. Pour les premiers il représente probablement ce qu'ils rêveraient de vivre et pour les secondes, l'homme qu'elles rêveraient avoir. Mais alors...? Eh bien le problème ici, c'est que Daniel Craig me laisse totalement de marbre. Du coup je n'ai plus d'émotions et les cascades deviennent uniquement des prouesses techniques. Dans Skyfall je ne suis pas tombée amoureuse de James Bond, comme j'aurais dû, mais du méchant, si magnifiquement incarné par Javier Bardem. Craig n'est pas à la hauteur de Bardem qui l'a littéralement écrasé à l'écran. Comment ne pas s'en apercevoir?! Bond au visage de Craig devient alors...risible. Pourtant Sam Mendes a très bien négocié le virage vers un "nouveau" James Bond, plus réaliste, plus tourmenté et résolument plus dans l'air du temps. Même si je trouve qu'un peu plus de légerté n'aurait pas nuit. Seulement Craig... c'était une erreur. Il dessert totalement le projet de Mendes qui aurait pu être bien mieux. A mon sens, Jude Law aurait beaucoup mieux fait l'affaire, main sur le coeur. Et puis, franchement, Craig: où est passé l'humour Bondien ?! Cette petite étincelle qui fait tout...

Et puis cette moue, comme s'il voulait vous donner un bisous baveux dès qu'il vous voit sous son air de fils à maman qui se prend pour James Bond...ah non-non-non, très peu pour moi... vite! à quand le changement de casting svp?!!"

 

 

Spinaltap est hyper Craig et il le dit  : 

" Force est de constater que l'arrivée de Craig a complètement relancé la franchise avec Casino Royal qui reste pour moi le meilleur Bond. Il apporte une putain d'animalité au personnage et des aspérités bienvenues, tranchant complètement avec l'aspect trop lisse de Pierce Brosnan."

 

 

 

 

 

184r631wh4erepng.png

 

 

 

 

 

 

 

 

1507-1.jpg

 

 Le magnifique steelbook exclu Fnac 2015.

 

 

 

SKYFALL

2012

2H20

 

LE BLU-RAY :  Un transfert HD à se repasser le film en boucle. Source master 4K :  C'est top. C'est démo.  R.A.S ? Si, quelques larmes pourrait brouiller votre vue.

 

Director:

 
 
 
 
james-bond-skyfall-motorcycle-chase-olympics.jpg


30/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi