LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

PREDESTINATION, série B première classe

SCIENCE-FICTION                                 BLU-RAY

MICHAEL & PETER SPIERIG

Predestination-Affiche-US.jpg

 

 

 

 

 

 

Soyons clairs. Une affiche de merde. Une distribution France directement en vidéo. Tout semblait réuni pour que je passe à coté de ce véritable bijou de SF. Ce sont les commentaires d'internautes enthousiastes qui m'ont mis la puce à l'oreille. Ce truc là sentait bon le film culte. Bingo!

Mis en vente pour le prix de deux paquets de clopes, Predestination déroule une des plus brillants scénario de l'année.Une histoire de traque temporelle ébouriffante. Un voyage dans le temps qui ferait pleurer de joie H.G Wells!
Réalisé avec un micro-budget mais tourné avec la fabuleuse caméra Arri Alexa, la mise en scène est d'une élégance renversante. Soin extrême accordée à la photographie, travail sur l'éclairage somptueux, sens du cadre affuté. Il s'agit de la troisième réalisation des jumeaux Michael et Peter Spierig après le zombiesque, fauché mais poilant Undead et le vampirique Daybreakers. Sans rien spoiler de l'intrigue, ajoutons d'ailleurs que le fait que Predestination soit réalisé par des jumeaux approfondit encore la puissance thématique de l'ouvrage.

predestination-ethan-hawke-4.jpg

Prédestination est incontestablement la pièce de choix de ces deux jeunes démiurges du cinéma de genre. Ils mettent ici à profit leur génie de l'efficacité et de l'économie de moyens pour vous flanquer un vertige narratif à vous laisser à terre en fin de séance (ce qui n'est pas vraiment gênant puisque vous serez chez vous) Soulignons également le travail exceptionnel accomplit sur le moindre élément de décor. Y'a de l'ambiance et le charme rétro de l'ensemble offre un divertissement de grande classe.

Vous l'aurez compris, tout ici est affaire de climat. Nous ne sommes pas chez Michael Bay.  L'art du conte prime sur les effets. Longues scènes dialoguées, passage dramatiques humainement poignants, et scènes d'action sans tambour ni trompettes rugissantes.
Prédestination réclame toute votre attention et se déguste sans pop-corn.

723540-32e2c97a-273f-11e4-8254-4dba4720e430.jpg

 

Mais toute cette brillante mécanique et cette intelligence du récit ne serait rien sans les acteurs. Ethan Hawk, totalement investi et affichant une belle présence. L'australien Noah Taylor, discret mais essentiel. Mais la big révélation reste l'étrange et magnétique Sarah Snook qui porte ici d'une manière éclatante le rôle le plus casse-gueule qui soit pour une actrice en début de carrière. Là encore je ne peux rien vous en dire sous peine de déflorer le coeur de ce trip de premier choix mais sa prestation mérite tous les éloges.

Et j'espère que vous aurez envie d'y jeter un coup d'oeil quand je vous aurai précisé que tout ceci se savoure à l'aune d'un Blu-ray aux prestations techniques impériales. Un top démo au service d'une bombe SF admirablement interprétée et mise en scène.  Si j'ajoute qu'il appartient à la catégorie des films qui se savoure encore plus à la seconde vision alors là, oui, arrètes de fumer et cours t'acheter ce trésor passé odieusement inaperçu.

Tu ne regretteras pas le voyage!

Enfin, je crois...

 

 

 

Gv5Kb.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la matrice

 

 1409040568828.jpg-620x349.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 SpierigsHawke-640x438.jpg

 

 

 

 

 

L'avis des membres

 

 

fnavarro trouve ce film à chier et il le dit :

"... Je trouve que ce film est une daube sans nom...Rien à voir avec Daybreakers... La structure de ce film est uniquement construite autour de l'acteur principal et de multiples anecdotes le concernant. En outre un scénario brouillon ne m'a fait piger le film que tard après le début, et quand tu piges le film, tu t'aperçois vite que tout est cousu de fil blanc et que tout est prévisible y compris la fin... Ok les acteurs sont là et tentent te maintenir à flots ce bateau ivre, mais mon dieu que c'est pauvre..."

 

Mon co-chroniqueur Spinaltap, pas mieux :

"... Nous n'avons pas le monopole du bon goût, la preuve: Francisco a adoré "Prédestination" :-)  "

 

 

Conclusion :

Je sais, ça calme, mais comme le disent les bouddhistes (des mecs au crâne rasé, mais très doux) la vérité se situe sans doute entre les deux...  Alors, regardez ce truc et faites vous votre propre opinion!

 

 

 

 

 

 

arton28815.jpg

 

 

 

 

PREDESTINATION

2014

1H40

 

LE BLU-RAY  :  Un luxe de détails inouï . Définition, couleurs, profondeurs des noirs, tout est au taquet. Ne cherchez pas, c'est un top démo.

Directors:

  (as The Spierig Brothers) ,  (as The Spierig Brothers)
 
 
 
 
 
 326157.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg


27/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi