LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & Co

LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & Co

POESIA SIN FIN, tout est vivant!

POÈME / VOD

ALEJANDRO JODOROWSKI

120x160_POESIA_SIN_FIN.jpg

 

 

 

 

 

 

 - J'ai vendu mon diable à l'âme !

 

Loufoque , barzingue et bordélique, Poesia Sin Fin a l'immense mérite d'être un objet unique.

Après l'enfance réinventée de La Danza de la Realidad Le réalisateur culte de La Montagne Sacré, El Topo ou Santa Sangre poursuit son projet autobiographique pour nous conter son entrée en poésie. Malgré ses 88 piges, après avoir promené sa plume sur tous les territoires de l'art, ce poète-scénariste-cinéaste Chilien à l'imagination débridée a toujours autant d'appétit! Cette autobiographie où rôdent les fantômes de Fellini et Ferreri à souvent de quoi réjouir même si le résultat, parfois agaçant, vire par instants au grand fourre-tout.

Tantôt gracieux et libre, tantôt désuet voir limite ringard, Poesia Sin Fin reste d'un bout à l'autre une oeuvre gourmande et vivante. Baignant dans une photographie joyeusement colorée cette célébration de la vie et de toutes ses opportunités magiques vibre et palpite. On y compte suffisamment de moments de grâce et de personnages naviguant hors-piste pour rassasier l'esprit et l'oeil avides de nouveaux univers. Le vent de la liberté soufflant large, l'humour scabreux et le goût de la provocation du bon vieux Alejandro accouchent même de deux trois séquences susceptibles de choquer le bourgeois. Elles témoignent de la vivacité du poète.

Le contrat surréaliste est ici rempli !

 

Posia-sin-Fin-muse.jpg

 

En y injectant avec malice des procédés propre au théâtre, avec notamment la présence de figurants tout de noir vétus déplaçant les décors et accessoires autour des acteurs, Jodorowsky ressuscite tout l'artisanat du ferment poétique où le manque de moyens n'est jamais un frein à l'expression. La sensation d'être alors au coeur de l'oeuvre d'un esprit libre de toutes entraves est le sentiment le plus réjouissant que procure cette ode à l'élan créatif.

- Vis! vis !!! Lance le maître à son double de jeunesse.

Pas d'autre sens à trouver.

La vie est là et il faut s'y plonger jusqu'à l'ivresse.

Pas de chanson douce pour Jodorowski. La terre tremble, on y baise, on danse et l'on hurle sa passion, mais la nostalgie transpire. Manifeste poétique parfois d'un autre âge, Poesia Sin Fin possède l'éclat et la magie particulière d'une bonne vieille lampe à huile dans notre monde éclaboussé de néons.

 

 

 

 Francisco,

 

 poesia-sin-fin-d-alejandro-jodorowski-une-exaltation-du-cinema-magiqueM334927.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dispo en Blu-ray

71HXAi8xPUL._SL1000_.jpg

 

 

POESIA SIN FIN

2016

2H

L'image : Visionné en VOD HD.  La photographie "joyeusement colorée" et le niveau de détail réjouissant ont probablement accouchés d'un Blu-ray qui mettra les fans en extase.

Réal:

 

 

 

 

montandon-jodorowsky.jpg

 

 



09/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi