LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

PAS UN DE MOINS, Cirimax nous rassemble !

DRAME / CHRONIQUE                         DVD

ZHANG YIMOU

Voici la toute première chronique d'un membre émérite du blog : Cirimax!  

Un immense merci, "blog-brother", d'avoir prit la plume pour nous faire découvrir un film rare et, visiblement, précieux... Voici donc :  Pas un de moins, de Zhang Yimou, chroniqué par Cirimax !

 

 

 46f8894cd0ab0.jpg

 

 

 

 

 

Voilà un film que je voudrais vous faire aimer…
Le monde des enfants est vaste et insondable. On regarde ces petites choses avec une sorte d’interrogation parce que nous sommes toujours en présence d’un certain mystère, d’un monde insondable qui est le leur et qui nous échappe…
Voilà un film très touchant qui traite, encré dans les valeurs chinoises, du rapport entre le monde de l’enfance et celui des adultes, entre celui de la nature et celui de la ville, entre celui du plein et du vide, de l’espace et du fermé …
Wei qui n’a que 13 ans se voit brutalement plongée, immergée, dans un univers de responsabilité, suite au départ imprévu du maître d’école. Sa vie va être confrontée au monde, à l’autre, à la ville, aux adultes avec leurs mensonges, à l’indifférence, à la peur…elle qui vient des immensités de sa province natale où souffle le vent de la liberté, de sa plus tendre enfance et des espaces infinis…Elle est très remarquablement jouée par la jeune Wei Minzhi.

 

Wei Minzhi.jpg


L’univers poétique mis en scène par Zhang Yimou, presque comme un roman policier, nous transporte dans un monde où sont captés les enfants avec leur pureté, leurs craintes, chargés qu’ils sont déjà du futur du monde.
Zhang Yimou qui a à son actif des films tels qu’Epouses et concubines ou Le secret des poignards volants (ou The Road home, tourné aussi en 1999) fait preuve ici, dans cette œuvre, d’un talent laissant présager de la suite de sa carrière. Mais en ce qui me concerne, c’est cette œuvre là que je préfère chez lui.
Il pratique ici un cinéma « simple » puissant et naturel qui va au plus profond des émotions et des vies. On est dans la Chine, la vraie. Il s’interdit tout artifice et laisse aux acteurs qu’il a protégés amoureusement de toutes ses forces tout au long du tournage et en particulier l’héroïne dont il s’assurait toujours sévèrement qu’elle ait bien fait ses devoirs…dans la vraie vie.
Les acteurs étant tous des non-professionnels (quel bonheur de temps en temps..) un très gros travail a été fait pour que tous soient naturels, en particulier pour que personne ne connaisse le scénario à l’avance, par crainte que certains puissent imiter les acteurs de la télé locale…c’est dire les précautions prises et le soin apporté à l’œuvre.

 

8271fecfafd24112b0fa788abf18ac6a.jpg


Zhang Yimou avait été bouleversé par le roman de Shi Xiangsheng et lui a écrit immédiatement pour qu’elle accepte qu’il porte son film à l’écran.
Ce film, moyennement accueilli à sa sortie a pourtant été couronné au Festival de Venise cette année là….comme quoi… ! Chacun a sa perception bien sûr, alors que pour moi, il fait partie de ces oeuvres que je peux voir régulièrement tellement l’histoire me porte et tellement les sentiments profonds qui y sont exprimés m’envahissent ….et touchent à l’éternité.
Et puis cet univers des petits, leur gaieté (pourtant, ils ne possèdent rien..) leurs regards pétillants, leurs voix, leurs jeux, le départ, les retrouvailles, les éclats de rire, les angoisses, leur espièglerie, leur insouciance, tout est merveilleux et enchanteur dans ce que je considère comme une pépite.
Au fond c’est un film peut-être sur le bonheur...

 

 

 Cirimax,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'hommage

 

 

 

L'oeuvre de Zhang Yimou vue par Kanal Van Danus74

 

 

 

 

 

 

 

23724_vignette_gty-zhang-yimou-ll-120209-wg.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 51W3BCYZYXL.jpg

 

 

 

PAS UN DE MOINS

1999

1H45

Director:

 

Writer:

 

 

 

 

 

1.jpg

 

 



29/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi