LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & Co

LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & Co

NOS ÂMES LA NUIT, un peu de tendresse

FEEL GOOD MOVIE / NETFLIX

RITESH BATRA

Nos_ames_la_nuit.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Deux solitudes décident de se tenir chaud...

Deux étoiles, au soir de leur vie.

Deux immenses stars se retrouvent sur l'écran, cinquante ans après La Poursuite impitoyable et Pieds nus dans le parc. Je me souviens aussi des retrouvailles de ce couple royal à la fin des années 70 pour le mélancolique Cavalier Électrique de Sydney Pollack.

Aujourd'hui, ayant tous deux traversés 80 printemps, leur complicité intacte, serre le coeur.

Adapté du bouquin de Kent Haruf, l'essentielle simplicité de la mise en scène, du récit et des dialogues nous laisse le champ large. Libre à nous de laisser monter la profonde nostalgie. Celle qui me laisse le sourire accroché et m'invite au (dernier?) tour de danse de ces radieuses icônes d'un cinoche que j'admirais gamin.

 

our-souls-at-night-5.jpg

 

Bien sûr qu'ils ont vieilli, qu'ils se déplacent doucement, que Redford marche un peu vouté, se couche en pyjama et remonte son pantalon sous les aisselles, mais je les trouvent encore magnifiques tous les deux. Jane Fonda semble même définitivement à l'abri du grand-âge. Leurs visages, même un poil rafistolés ici et là, racontent plus de cinq décennies de cinéma. L'expérience et les souvenirs glorieux de leurs éclats passés imposent le respect. Présences rassurantes et vibrantes d'humanité réchauffant nos coeurs au beau milieu de notre petite époque de branleurs hystériques et de poseurs dépressifs.

Nos âmes la nuit est un de ces précieux feel-good movie qui nous file quelques conseils sur comment se débrouiller avec la vie. Les regards sont fragiles et les larmes des drames et douleurs du passé ne sont jamais très loin. Heureusement personne n'est à l'abri de l'amour, et le réalisateur Ritesh Batra (The Lunchbox) filme ces deux âmes avec une tendresse infinie.

 

Voilà, je voulais juste vous signaler que je venais de passer un doux et délicat moment de Home-cinoche.

On peut trouver ça naif et sans génie, mais l'or de la vie est bien là. Dans l'attention et la bienveillance. Ce noble effort de rajouter quelques bûches dans l'âtre avant la nuit.

 

 

Francisco,

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

OSAN_Unit_02098_R_CROP-banner.jpg

 

 

OUR SOULS AT NIGHT (Nos Âmes la Nuit)

2017

2h45

L'image: Photographie délicate et haute précision. C'est tout beau tout tendre.

 

Director:

 
 
 
 
 
MV5BODA4YjBkZDUtNWEwNS00MzA3LWEyZWItMDZkMWI5NmM3YTNiXkEyXkFqcGdeQXVyNjUwNzk3NDc@._V1_.jpg
Pieds nus dans le parc  Gene Saks   (1967)

 



03/10/2017
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi