LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

MY BEAUTIFUL BROKEN BRAIN, un infini de possibilités

DOCUMENTAIRE                                 NETFLIX

SOPHIE ROBINSON - LOTJE SODDERLAND

MBBB_Keyart_US.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Quelques mots, sur ce doc saisissant, éprouvant mais plein d'espoir, que j'ai découvert hier soir sur Netflix.

Voici l'incroyable histoire de Lotje. Jeune Londonienne de 34 ans, hyper-active et cultivée, dont l'existence va brutalement changer de dimension. L'esprit foudroyé par une massive hémorragie cérébrale, elle devra trouver une nouvelle façon d'appréhender sa réalité.

03285160-ae6d-0133-630b-063542732f6d.PNG

Le réveil est terriblement angoissant. D'abord incapable de lire et de connecter la plupart des mots aux objets qu'ils représentent, Lotje va évoluer dans un tout autre monde auquel elle seule a désormais accès. Elle va devoir apprivoiser l'irrémédiable distorsion des images, couleurs et sons qui compose son "nouveau monde".

Au cours de la première année de reconstruction, elle va enregistrer sur son téléphone toutes les pensées et réactions qu'elle ne peut plus consigner par écrit. Terrifiée à l'idée de "perdre ce qui compose son histoire". À ses cotés, la documentariste Sophie Robinson filme cet univers parallèle en travaillant au cadre et au montage la matière même de l'image, parfois  jusqu'à l'abstraction,  pour une totale immersion du spectateur dans cette autre réalité. Un parti-pris que je trouve assez admirable. Un traitement sobre nous ayant probablement laissé sur un rapport clinique assez limité de ce bouleversement intérieur. La démarche "artistique" et presque fictionnelle de ce film rend totalement hommage à la personnalité fondamentalement créative de Lotje.

1304581_backdrop_scale_1280xauto.jpg

Place ici à l'émotion, la sensation et l'humanité devant l'analyse "objective" d'un cas clinique. Même si nous découvrons les dernières méthodes en matière de prise en charge médicale des victimes d'AVC, ce qui bouleverse ici est la proximité absolue que l'on entretien avec l'âme tourmentée de cette jeune femme. Si les "connections" sont bousculées, l'intelligence éclatante et la vitalité de Lotje sont bien là. La richesse de son univers intérieur et la beauté de sa personnalité vont la sauver.

Elle compare ainsi son nouvel univers à celui de David Lynch auquel elle adresse plusieurs messages vidéos. Touché par le parcours de cette Alice, perdue de l'autre coté du miroir, le réalisateur entrera rapidement en contact avec elle et l'orientera vers les bienfaits de la méditation. l'art de s'abandonner, de rejoindre la paix de l'âme, pour s'ouvrir à "cet infini de possibilités". Le Beautiful Broken Brain de Lotje devient alors non plus une limite mais l'occasion de délivrer cette conscience bridé par le devoir de normalité que la société nous impose.  Remise en perspective salvatrice et profondément humaniste. Le visage rayonnant de Lotje à l'écoute du message vibrant d'intelligence et de clairevoyance de Lynch sublime alors tous les discours du corps médical. La séquence est bouleversante. On quitte ce film l'oeil humide mais avec vue sur les étoiles.

Merci à Lotje et Sophie Robinson d'avoir su nous ouvrir la porte de cette autre réalité. Merci à David Lynch d'avoir produit cet ovni d'abord éprouvant puis très vite bouleversant, intense, sublime et, au final, libérateur.

 

 

 

 David-Lynch-My-Beautiful-Broken-Brain.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Writer:

 

 

 

 

 

 

My-Beautiful-Broken-Brain.png

 

 

 

 

 

Envie de partager vos impressions sur ce  documentaire ?

Envoyez un texte ou quelques mots.  Ils viendront compléter la chronique !



20/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi