LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

LITTLE BIG MAN, big western

WESTERN                                                 BLU-RAY

ARTHUR PENN

The Blu-ray Collector !

81mYQylfAgL._SL1500_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

- I have a wife. And four horses.

- I have a horse... and four wives.

Déjà dispo en zone free US mais sans sous-titres français voici donc la sortie maison de ce réjouissant récit de formation, et c'est l'éditeur Carlotta qui nous l'offre. Et mazette, ça fait plaisir. Je n'ai jamais vu la galette US mais le résultat ici est un vrai bonheur. Deux trois pétouilles infîmes, quelques baisses de régime sans doute inhérentes au tournage, mais globalement le niveau de détail, les couleurs et les contrastes sont à la fête. Le grain cinoche est royalement respecté pour une HD qui a de la gueule et une belle matière. L'ère des premiers classiques Blu-ray passé au lissage (cirage) numérique semble bel et bien bien révolue et c'est tant mieux !

Le livre-collector qui héberge les galettes Blu-ray et DVD contient un entretien avec Arthur Penn, quelques élargissements thématiques inspirés mais surtout une jolie brassée de photos du film et du tournage inédites. C'est déjà Noël! Suivez un siècle d'Histoire. La très longue vie (121 ans) de Jack Crabb, adopté et élevé par les indiens et seul survivant de la bataille de Little Big Horn.

critique-little-big-man-penn5.jpg

Celui-ci c'est un must de mes premières années de cinévore.

Tout gamin que j'étais j'ai découvert là le premier western à m'avoir bien fait comprendre que les indiens n'étaient pas que des méchants descendus comme des mouches par John Wayne dans une triomphante conquête de l'Ouest. C'était avant que je ne découvre Soldat Bleu et que ne sorte Danse avec les Loups. La désillusion du Grand Ouest Sauvage.

Little Big Man c'est le western revisité par une Amérique en plein doute et engluée dans l'enfer de la guerre du vietnam. Les héros ont un pris un sérieux coup dans l'aile. Place à la violence et à la satire féroce. On parle frontalement ici du génocide indien. Dans une scène terrifiante, évocation du massacre de Wounded Knee, la cavalerie, exécute femmes, enfants et vieillards. Le discours est puissamment contestataire mais l'humanisme du réalisateur de Bonnie and Clyde et de Miracle en Alabama nous livre beaucoup plus qu'un "film engagé". Cette oeuvre universelle sur la faillite morale et les paradoxes qui rongent l'esprit de conquête brûle toujours aussi fort, près de cinquante ans plus tard, grâce à l'ironie et l'élégance du désenchantement qui l'anime.

1399869189.jpg

Voici donc un conte de l'Ouest narré dans la plus pure tradition du récit picaresque. Candide au pays des cow-boys et des indiens. Un parcours initiatique déroulant une hilarante galerie de portraits, tous dézinguant allègrement les plus grands mythes de l'Ouest. Dans les pas du petit Jack, jeté dans le monde pour une longue leçon de déniaisement vous rencontrerez des indiens plein d'humour, un Buffalo Bill de pacotille, une fervente catholique nymphomane, et un général Custer fou sanguinaire. Servi par un immense et hilarant Dustin Hoffman jouant brillamment tous les âges de la vie (après Le Lauréat et Macadam Cow-boy et avant Les Chiens de Paille, Papillon ou Lenny, Dustin allait assoir ici son statut d'acteur majeur des années 70) Grand Petit Jack va accompagner 2h15 durant les plus grandes légendes mais côté obscur.

12 ans après avoir écorné le mythe Billy le Kid dans Le Gaucher et Six ans avant Missouri Breaks (1976) le réalisateur filait un réjouissant coup pelle au western et aux valeurs traditionnelles de l'american way of life. C'est passionnant, drôle, cruel, magnifiquement joué et c'est culte!

Merci ô Carlotta mia !!!

 

 

 

 

Little+Big+Man+02.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

little_big_man_b.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Blu-ray version simple

 81IyB64yx7L._SL1500_.jpg

 

 

LITTLE BIG MAN

1970

2H15

LE BLU-RAY :    Je n'ai jamais vu la galette US mais le résultat ici est un vrai bonheur. Deux trois pétouilles infîmes, quelques baisses de régime sans doute inhérentes au tournage, mais globalement le niveau de détail, les couleurs et les contrastes sont à la fête. Le grain cinoche est royalement respecté pour une HD qui a de la gueule et une belle matière. L'ère des premiers classiques Blu-ray passé au lissage (cirage) numérique semble bel et bien bien révolue et c'est tant mieux !

Le livre-collector qui héberge les galettes Blu-ray et DVD contient un entretien avec Arthur Penn, quelques élargissements thématiques inspirés mais surtout une jolie brassée de photos du film et du tournage inédites ! C'est déjà Noël!

 

Director:

Writers:

(novel), (screenplay)

 

 

 

 

critique-little-big-man-penn1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé ça vous aimerez peut-être :

 

51Xz6j+eM6L._AC_US160_.jpg51tkTCCYyOL._AC_US160_.jpg



19/10/2016
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi