LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

LE HOBBIT - TRILOGIE, retour en féerie

HEROIC FANTASY                                      BLU-RAY

PETER JACKSON

P10-hobbit2-630x0.jpg

 

 

 

 

 

Ça y est. On peut se faire la totale.

Les amoureux de la Terre du Milieu peuvent désormais se procurer le coffret rassemblant l'intégrale du Hobbit en version longue. Un "plus"souvent conforme aux intentions premières du réalisateur et un troisième volet qui (selon quelques échos glanés sur les forums) gagnerait en intensité. Mais c'est aussi et d'abord l'occasion de passer plus de temps en compagnie de hobbits, elfes, magiciens, nains, gobelins et autres compagnons de jeu ...

Après son adaptation quasi-miraculeuse du Seigneur des Anneaux, Peter Jackson s'est occupé du Hobbit et avec lui, quelques appendices de l'univers foisonnant de La Terre du Milieu. Une fois de plus, ce fidèle serviteur de Tolkien nous régale et surpasse ici son modèle littéraire (Le Hobbit restant pour moi un conte plutôt sympa mais à des années lumières de la dimension mythologique du Seigneur des Anneaux). Les libertés prises avec le roman sont les bienvenues et apportent une dimension supérieure au récit. On est pas loin de retrouver, sur certaines séquences, le souffle épique du Seigneur... mais Jackson, en respectant l'aspect conte pour enfants, apporte une dimension plus "féérique" à cette nouvelle trilogie. Moins ténébreuse et torturée, embarquant facilement les plus jeunes d'entre nous, mais toute aussi magique. Divertissant jusqu'à l'ivresse, voici un bonheur à vivre en famille!

Le-Hobbit-le-film-qui-faillit-ne-jamais-se-faire_portrait_w532.jpg

Flotte ici l'esprit des temps anciens ou gronde les forges et le souffle du dragon. 

La photographie, somptueuse, nous plonge des ténèbres aux aubes bleues, un univers emplit de magie où la course du soleil s'achève sur des crépuscules enflammés, où la nuit appartient aux orques, sorciers et hommes-loups. Le faste des décors, notamment sur le second volet, la richesse des personnages interprétés par des acteurs fondus dans leurs rôle, et la magistrale partition musicale d'Howard Shore hissent ce divertissement aux sommets du genre. Jackson avec ses deux trilogies est clairement entré dans la légende. Celle d'avoir dressé la plus haute cathédrale de l'Héroic Fantasy de toute l'histoire du cinéma. A la hauteur de son concurrent SF: la saga Star Wars.

le_hobbit_-_la_d_solation_de_smaug_8_nouvelles_photos_04.jpg

 

Dommage que ces qualités esthétiques piquent (un peu) du nez lors du troisième volet (délais trop courts, pression de la distribution?) Mais au-delà d'un final pour moi un poil en deçà des attentes, Jackson reste un ambitieux et courageux réalisateur et un conteur au style inimitable. Qui aurait eu les épaules pour porter à l'écran ces trois opéras, dans le sillage d'une première trilogie déjà culte?

La mise en place du troisième volet du Hobbit annonçait un final d'une ampleur inouïe... Mais, force est d'admettre, surtout après revoyure, que cette bataille des cinq armées, certes spectaculaire, souffre de l'ombre écrasante et insurpassable de l'assaut de la cité de Minas Thirit ( Le Seigneur des Anneaux- Le Retour du Roi). Une séquence où la démesure des effets n'oubliait jamais de laisser la place à l'émotion. Ici, même si ces 45 minutes de batailles alignent quelques agonies de figures de premier plan, les enjeux dramatiques peinent à enflammer ces charges à répétition...  (la version longue viendra t'elle apporter ce petit supplément d'âme?) Mais ne chipotons pas. comment ne pas évoquer la magistrale ouverture du combat contre le dragon Smaug et le bonheur de passer 2h de plus sur les Terres du Milieu.  On peut ainsi gloser sur le fait que la quète de notre petit Hobbit ne justifiait pas trois films.  Mais qu'importe.

Doit-on faire le procès d'un ogre qui a fauté par appétit?

the-hobbit-the-battle-of-the-five-armies-image-3.jpg

 

Certes,  je suis amoureux de cet univers. Mais je dis qu'il faudrait être un petit branleur pour ne pas remercier chaleureusement Mister Jackson d'avoir ainsi consacré quinze années de sa précieuse existence à nous offrir cet immense périple. À lire certaines critiques littéralement assassines d'internautes et autres blogueurs, dont certains ont défendus d'immondes ratages comme Iron Man 3,  j'ai envie de les foutre derrière une caméra à grands coups de pied dans le cul avec, devant eux, une armée de figurants et un planning de dingue à gérer et de leur gueuler "Vas-y gros malin, fais-moi rêver maintenant ! ". Les pisse-froid ne seront jamais visionnaires. Mais le temps rend souvent justice aux géants. Dans 20 ans, on regardera encore cette fabuleuse saga. Voyage ébouriffant et  follement cinématographique d'un increvable magicien du 7ème art.

Encore merci m'sieur Jackson, du fond du coeur!

 

 

 

 

 

 

 le-hobbit-peter-jackson-martin-freeman.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 artfichier_777966_4216150_201410250545463.jpg

 

PS : Un petit spin-off en digestif? ou un prequel genre, l'enfance de Gandalf? ou encore les premiers temps des elfes? On peut toujours rêver. C'est ça qu'est bien.

 

 maxresdefault.jpg

 

 

 

 

La question qui se pose maintenant :  quelle sera la prochaine grande saga d'Héroic Fantasy ? Le Warcraft de Duncan Jones?

 

Warcraft_Orgrim_Action.jpg

    Warcraft - Duncan Jones (sortie le 25/05/2016)

          

 

 

Le "total-trilogie-trailer" de :  JOEL WALDEN !

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 the-hobbit-the-desolation-of-smaug-evangeline-lilly.jpg

 

 

 

 

 

MAKING HOBBITS

Jacksons-Hobbit.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Hobbit-Battle-of-Five-Armies1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 893514_358337377600889_1600771030_o1.jpg

 

 

 

 

 

 

Du Seigneur au Hobbit

the-hobbit-3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4galad-copy.jpg

 

 

 

 

 


81waMKaHO4L._SL1307_.jpg


 

 

LE HOBBIT (trilogie)  

2012-2014

 

Les Blu-ray : Un enchantement de chaque instant, images et son au panthéon du support Blu-Ray. Traitement des couleurs absolument divin. L'excellence HD sur les trois volets. Sur les plus récents écrans UHD, l'upscaling est à se damner.

Director:

 

Writers:

  (screenplay), (screenplay), 3 more credits »

 

 

 

 

the-hobbit-trailer-ring-forest.png

 

 



20/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi