LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

LE CONTE DE LA PRINCESSE KAGUYA, l'essence de l'Art

ANIMATION                                        BLU-RAY

ISAO TAKAHATA

 

le-conte-de-la-princesse-kaguya-53265.jpg

 

 

 Deux grands maîtres viennent de quitter la scène de l'animation japonaise.

Après le départ d'Hayao Miyazaki, c'est au tour du cofondateur du regretté Studio Ghibli, Isao Takahata, de livrer ici son testament. A l'âge honorable de 80 ans,  le réalisateur de Pompoko et du Tombeau des Lucioles, le fait ici avec un sens de l'épure absolument admirable.

Retour aux sources de l'animation pour Le Conte de la Princesse Kaguya. Un trésor de la culture japonaise dont les origines remontent au moyen-âge. Un récit à la fois tendre et cruel sur la fragilité de la beauté en ce monde. Corruption du désir et de l'envie sur la magie et la grâce. Un conte universel aux résonances bibliques ou en quittant le "jardin d'Eden" la beauté originelle se consume dans les feux des artifices et du pouvoir. Une profonde mélancolie du propos que vient consoler la clarté de la forme. Le graphisme, ramené à l'essentiel, dessine en quelques traits, touches d'aquarelle et couleurs pastels, des mouvements d'une grâce et d'une fluidité qui évoque la magie des premiers Disney. Une présence de la matière animée où se lisait encore le travail des dessinateurs. On pense même au prodigieux travail de Frédéric Back sur l'Homme qui plantait des Arbres.

 

 

648x415_conte-princesse-kaguya-film-animation-isao-takahata.jpg

 

 

 

A cette apparente mais virtuose simplicité de traitement surgissent d'authentiques visions où tout s'envole ou parfois même bascule dans la rage d'un fusain charbonneux. La douce harmonie se déchire et vire alors à l'expressionnisme le plus halluciné. L'exemple le plus saisissant étant la stupéfiante séquence de course éperdue de Kaguya fuyant son temple-tombeau dans la nuit de la forêt. La peinture naïve confine alors à l'abstraction et seule l'émotion gouverne, libérée des limites du figuratif. C'est toute l'histoire de Kaguya. Tentative désespérée et déchirante d'échapper au monde des devoirs et des convenances pour que résonne encore le chant de l'enfance. 

 

 

s03cc016_t2.jpg

 

En cela le Conte de la Princesse Kaguya est l'adieu bouleversant d'un cinéaste atteignant les sommets en revenant à l'essence de son Art.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

kaguya7.jpg

LE CONTE DE LA PRINCESSE KAGUYA

2013

2H15

LE BLU-RAY  :    On le sait, la HD brille au plus haut quand il s'agit de cinéma d'animation. Pastels, fusains, aquarelles, le trait est livré ici sans filtres. Une sensation merveilleuse d'avoir accrochée dans son salon une toile de maître prenant vie... Au plus proche des matières et couleurs. Merveilleux. Tout simplement.

Director:

 

Writers:

  (story),  (screenplay),2 more credits »

 

 

 

Le-Conte-de-la-Princesse-Kaguya-4.jpg

 



12/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi