LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

LA PROMESSE D'UNE VIE, feux d'artifices

AVENTURE//DRAME                          BLU-RAY

RUSSELL CROWE

le-sourcier-affiche-542bc414d01c1.jpg

 

 

 

 

 

 

Il y des ratages qui serrent le coeur.

Voici une grande histoire. Celle d'un père parti en Turquie récupérer les corps des ses fils morts au combat dans l'effroyable bataille des Dardanelles. Sur cette anecdote authentique relevée dans un rapport militaire, Russell Crowe a développé un récit épique qui aurait pu accoucher d'un très grand film.Une histoire vraie, leçon d'endurance et d'espoir, un cadre somptueux, et, dans le rôle titre, un acteur que j'adore. Soyons clair, j'ai acheté le Blu-ray les yeux fermés.

648x415_russell-crowe-acteur-realisateur-promesse-vie.jpg

Là ou, dans le genre film édifiant, Angelina Jolie, bridait quelque peu Invincible (mais sans rater son coup) par trop de retenue, Russell Crowe pêche par excès.  Musique ronflante, bon gros ralentis à chaque virage émotionnel,  quelques zoom sur les visages aux moments charnière, un exotisme à la Tintin, le tout baignée dans une photographie limite Amélie Poulain. Ça fait beaucoup. Quand on tient une histoire aussi forte, appuyer l'émotion par tout un tas d'artifices de mise en scène franchement datés est fatal. Surtout quand le montage, parfois hasardeux, ne fait qu'accentuer l'intensité relative des grandes scènes de bataille en masquant avec force plans de coupe le petit manque de figurants. J'ai vécu en revanche de magnifiques séquences au mouvement de caméra amples et précis. Instants magiques ou le récit s'envole. Un bel élan aussitôt alourdi par une généreuse pelletée de clichés. Difficile alors pour moi d'embarquer dans un film ou toutes les ficelles scénaristiques et formelles apparaissent à tout bout de champ

L'autre écueil reste selon moi le manque de scènes évoquant les trois frères disparus. Ils sont tout l'enjeu du film mais leur réalité reste trop fantomatique pour que l'émotion gagne et que la quète du père ne prenne aux tripes. Pourtant Russell Crowe occupe toujours aussi bien l'espace et se révèle un excellent directeur d'acteur. Rien à redire coté distribution.  Le regard chargé d'humanité de l'acteur Yilmaz Erdogan, dans le rôle de l'officier Turque, fait merveille. Et l'on défaille encore devant la renversante beauté et la justesse de jeu d'Olga Kurylenko.

024346.jpg

 

 

154830.jpg

L'échec est rageant car l'acteur-réalisateur n'a pas ménagé ses efforts.

L'énergie qu'il a déployé pour réaliser son premier film est évidente et les intentions et le propos du film forcent le respect. Il fallait les épaules et une bonne dose de courage pour s'attaquer à un tel sujet pour un premier film. Film ambitieux, La Promesse d'une Vie est d'une sincérité désarmante. À l'image de l'acteur dont la présence, l'absence d'esbrouffe et la limpidité du jeu en font pour moi un Gabin du cinéma américain.  Finalement, ce film respecte cette candeur cinématographique première qui,  je l'espère touchera encore le coeur de plus d'un spectateur. Russell Crowe, sans prétentions ni poses d'auteur, a juste voulu nous raconter une magnifique histoire.

On ne peut pas cogner sur un film pareil.

7777374268_russel-crowe.jpg

 

Hélas pour moi, cinévore,  les temps ont changé.

La profonde maturité et la densité narrative des meilleures séries télévisées actuelles, l'épaisseur des personnages et le développement de plus en plus savant des intrigues qui s'y déroulent, mettent une sacré pression sur le grand écran. Il est aujourd'hui difficile d'avaler le schématisme de ce cinéma d'aventure "à la papa"...

La Promesse d'une Vie est encore un de ses film que j'aurais adorer vous recommander chaudement. J'avoue être tout tristounet de ne pas avoir accroché plus que ça, mais si ça vous tente n'hésitez pas! Il faut encourager l'immense générosité d'un réalisateur au grand coeur mais encore maladroit. Je me console en constatant que la promesse de voir un jour Russell Crowe nous délivrer un grand film reste malgré tout présente ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sincère et passionné

ob_2c5bcb_fullsizerender-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

132074_front.jpg

 

 

 

 

LA PROMESSE D'UNE VIE

2014

1H50

LE BLU-RAY :  Une HD comme Russell.  Images Solides et chaleureuses !

Director:

 
 
 
 
139829.jpg


22/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi