LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

INVINCIBLE, mais un peu tendu quand même

DRAME / BIOPIC                                   BLU-RAY

ANGELINA JOLIE

 

 212413.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Invincible.

Peut-on, raisonnablement, participer aux jeux olympiques, à la guerre du Pacifique, survivre à un crash d’avion, dériver 47 jours en mer avec une gourde et trois biscuits, être capturé par les japonais, torturé, se retrouver prisonnier deux ans durant dans un camps, être soumis aux travaux forcés tout en étant le souffre douleur du sadique maître geôlier, et survivre ?

Non. Et pourtant Louis Zamperini l’a fait. Cet homme, d’1 mètre 75 et 60 kg tout trempé, est un colosse. Son courage a touché au cœur la réalisatrice la plus canon d’Hollywood. Angelina Magic Jolie ! Une dure à cuire qui ne s’en laisse pas compter non plus. L’admiration qu’elle porte à cet homme est palpable.  Presque... trop.

 

PHOb7aa77c4-08dc-11e4-b044-be1ffa63b425-805x453.jpg

 

Même si Invincible reste, pour moi, un noble et beau film à montrer dans les lycées pour inculquer deux-trois notions de courage et de résistance à de jeunes créatures Facebookisées, l’ensemble est, comment dire, un peu figé. Comme si, tétanisée par l’hommage, la réalisatrice n’avait pas su libérer toute sa passion et sa rage dans ce métrage un peu trop lisse. Parce que tout est là. Une histoire absolument incroyable et admirable, des acteurs épatants, un scénario des frères Coen plutôt bien écrit, et la photographie impériale de Roger Deakins. Mais hormis une ouverture qui colle au fauteuil, le reste se déroule d'une manière assez linéaire. Avec rigueur et application. Le paysage est violent mais il est parcouru en bus-scolaire.

Une fois dis cela, je ne peux que saluer l’effort d’avoir enfin porté à l’écran cet incroyable biopic, mis au tiroir depuis 50 ans, dont quelques grands réalisateurs s’étaient rapidement débarrassés. L'exploit et le courage de Louis Zamperini sont enfin immortalisés dignement. Et cela grâce à la ténacité d’une femme formée par les plus grands. L’actrice inoubliable de L’échange affiche déjà, pour son deuxième film derrière la caméra, quelque chose d’Eastwoodien. Une réserve et une sobriété dans le cadre qui annonce pour elle des lendemains prometteurs. Pour le moment, cette sobriété cogne parfois à coté mais encore une fois, l'intention est louable et tout cela se suit sans déplaisir. 

 

137417.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Invincible, reste truffé de qualité et marque l’éclosion d’une vraie cinéaste. Louis Zamperini, encore vivant lors du tournage, s'avoua ravi du résultat à la vision des premiers montages. Cette belle rencontre, entre le cinéma à son plus haut degré d'exigence et une légende vivante, ne fut que justice. Voici un ouvrage honnête et soigné, ce qui de nos jours, mérite déjà toute votre considération. Un film qui restera comme un solide et noble message d'espoir à tous ceux qui se battent pour "Vivre Debout".

 

 

 

 

 

 invincible-film-course-a-pied.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour Louis...

 

 

 

                 LOUIS ZAMPERINI            1917 - 2014

angelina-jolie-600.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Unbroken-131101-03.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

125057_front.jpg

 

 

 

INVINCIBLE  (UNBROKEN)

2014

2h15

LE BLU-RAY:  Issu d'un master 4K voici donc un transfert HD solide et affuté au piqué olympique. Le Zamperini du Blu-Ray !

Director:

 

Writers:

  (screenplay),  (screenplay),3 more credits »
 
 

 

 

 

 

 invincible-critique-angelina-Jolie-Louie-Zamperini-4.jpg



27/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi