LES CHRONIQUES CINÉ DE FRANCISCO & CO.

LES CHRONIQUES CINÉ DE  FRANCISCO & CO.

HIPPOCRATE, la belle équipe

DRAME                                                BLU-RAY

THOMAS LILTI

 

 

Hippocrate-Affiche-2-France.jpg

 

 

 

Rhââ lovely !!!!

Enfin du cinoche Français qui s'attaque à un bon petit problème de société plutôt qu'aux ternes atermoiements d'egos parisiens surdimensionnés, en pleine dérives amoureuses, existentielles voir les deux (Honnêtement aujourd'hui plus personne n'en a rien à foutre de ce genre de vain pignolage. C'est un terrain où n'excellent d'ailleurs que les génies) Ici, le réalisateur Thomas Litli s'attaque au naufrage actuel de notre système de santé. On le sait, les hôpitaux publics aujourd'hui ne tiennent plus que grâce aux dévouement (voir sacerdoce) du personnel. Restriction budgétaires incessantes, suppression de postes, le travail des aides-soignantes, infirmières, internes et médecins ressemble aujourd'hui à une mission impossible sans Tom Cruise pour venir aider. Bienvenue en enfer! Mais un enfer ou la solidarité joue son rôle. Les soignants ont la vocation chevillée au corps et Hippocrate leur rend un humble et bel hommage.

 

140345.jpg

Chaque personnage est traité avec densité grâce à des dialogues sonnant vrai. Le travail d'un réal et d'une équipe de scénariste sachant de quoi ils parlent, Thomas lilti étant lui-même médecin de formation. Étoile de cette belle équipe d'acteurs, Reda Kateb. Il compose un magnifique personnage de soignant rassurant, à l'écoute et attentif à la douleur des patients. À ses cotés, dans le rôle du jeune bleu grâce auquel le spectateur entre de plein pied dans cette belle tranche de cinéma social, le jeune Vincent Lacoste est instantanément attachant, même si son personnage se trouve dans la délicate position de "fils à papa" avec les petites failles et lâchetées qui vont avec. Le tout pour lui sera de mûrir et le film s'en chargera très bien. Le papa, c'est le grand manitou du service. Jacques Gamblin, présence fugace mais immédiatement crédible. Tout comme les sourires et la profonde humanité qui émane du regard de Marianne Denicourt offrent au rôle du médecin-chef du service beaucoup plus qu'une schématique figure d'autorité. Elle laisse apparaitre les doutes inhérents à la complexité de sa tâche. Seul bémol, une des scènes finales où le personnel s'adresse au directeur de l'hôpital. Leurs doléances subtilement suggérées tout au long du film sont brusquement placardées comme un tract syndical. Une scène totalement artificielle qui tranche avec le reste du film. Un accident scénaristique largement excusable compte tenu de la situation aujourd'hui alarmante de cette profession.

Hippocrate remet au premier plan ces héros anonymes dont notre cinéma a si peu parlé jusqu'ici. Il était temps de saluer dignement ces hommes et ces femmes qui n'oublient personne et restent en première ligne sur le front de la détresse sociale. Une belle matière. "L'humain d'abord et avant tout" ne cesse de murmurer ce beau petit film à la mise en scène simple et efficace.

Une oeuvre sensible et profondément honnête. 

 

 

 

 

 

 

 

 

hippocrate-de-thomas-lilti-11252999cxpjn.jpg

 

 

 

 

 

 

UNE OEUVRE INTIME ET JUSTE

 

 

 

 


 

 

 

 

 

hippocrate07.jpg

 

 

 

 

 

 

116344_front.jpg

 

 

 

 

HIPPOCRATE

2014

1H40

LE BLU-RAY :  Belle sensation ciné. La sensibilité de l'Arri Alexa offre des images finement détaillées. Un Blu-ray totalement respecteux de la photographie naturaliste du chef-op Nicolas Gaurin ( Les Beaux Jours, Happy Few)

 

Director:

 

Writers:

  (scenario),  (scenario), 2 more credits »

 

 

 

 

 

1280x720-Kkw.jpg

 

 



28/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi